®Adobe Stock

Les abeilles ont besoin de nous

L’extinction des abeilles est un sujet de préoccupation et représente un danger à de nombreux points de vue. Découvrez les risques pour les abeilles et les mesures que chacun peut prendre avec des moyens simples pour contrecarrer cette menace.

L’extinction des abeilles inquiète et a entraîné une véritable initiative citoyenne pour l’endiguer. Mais pourquoi ce problème éveille-t-il autant l’intérêt ? Au final, il ne s’agit pas que de la production de miel par les abeilles, mais plutôt de leur rôle important dans la pollinisation. Sans elles, il serait difficile de conserver la biodiversité actuelle. Outre les causes et les conséquences de la mortalité des abeilles, nous vous montrons ici le lien avec la spirale aromatique et la façon dont vous pouvez les aider avec votre jardin ou votre balcon.

Sans abeilles, votre supermarché et votre réfrigérateur seraient bien vides. Presque 80 % des plantes cultivées et sauvages sont pollinisées par ces insectes. Par conséquent, si celles-ci venaient à disparaître, on enregistrerait une forte baisse de production, notamment pour les fruits et les légumes. Les cultures agricoles comme le maïs, les pommes de terre ou les céréales ne seraient pas touchées mais les éléments sains de vos repas disparaîtraient en grande partie. De plus, leur disparition a aussi un impact sur la biodiversité des plantes. Le nombre de fleurs colorées et parfumées dans le jardin diminuerait et elles finiraient par s’éteindre complètement.

Prairie pollinisée par les abeilles ®Adobe Stock
Prairie pollinisée par les abeilles ®Adobe Stock

Des conséquences économiques et écologiques considérables

La mortalité des abeilles aurait également un impact sur l’économie. D’après une commission de l’ONU, 5 à 8 % de la production agricole dans le monde dépend de la pollinisation. Par exemple, le fruit de la passion, la vanille et le cacao sont à 100 % pollinisés par elles. Le rendement pour les fruits à pépins ou à noyaux diminuerait d’environ 40 % en cas d’extinction des abeilles. Les fraises ne seraient pas épargnées puisque la pollinisation permet d’en améliorer le rendement, la qualité et de limiter les défauts de formes.

Abeilles pollinisatrices
Abeille pollinisatrice ®Adobe Stock
Abeilles pollinisatrices
Abeille pollinisatrice ®Adobe Stock

En Chine, ces insectes jaunes et noirs ont déjà déserté certaines régions. Là-bas, les arbres fruitiers doivent être pollinisés à la main et le supplément de main d’œuvre nécessaire vient augmenter les coûts de production.

Causes de l’extinction des abeilles

Leur disparition ne se réduit pas à une seule et unique cause. Comme souvent, il s’agit d’une combinaison de plusieurs facteurs et l’humain n’est d’ailleurs pas entièrement innocent. Bien sûr, cela tient d’une part au changement climatique. Du fait des hivers doux et des longues phases de sécheresse, les phases de floraison des plantes se décalent, perturbant ainsi le rythme naturel des insectes.

L’utilisation des insecticides est une autre raison de l’exctinction des abeilles. Dans la culture des fruits comme des légumes, dans l’agriculture et dans les jardins, on utilise des produits insecticides qui touchent certes les nuisibles, mais aussi d’autres insectes. Cela devient encore plus problématique quand les insecticides sont présents dans toutes les parties de la plante. Les pollinisateurs sont donc aussi exposés au moment de collecter le pollen et le nectar.

Le varroa, un ennemi naturel

Varroa ennemi des abeilles ®Adobe Stock
Varroa ennemi des abeilles ®Adobe Stock
Varroa ennemi des abeilles ®Adobe Stock
Varroa ennemi des abeilles ®Adobe Stock

À l’origine, les abeilles faisaient preuve d’une grande force de résistance contre les influences extérieures. Cependant, leur élevage s’est plus concentré sur la production de miel et la facilité à les élever. Cet élevage intensif leur a fait perdre une grande partie de leur capacité de résistance, ce qui a ouvert la voie au varroa. Il infeste les ruches et pond ses œufs dans le couvain des abeilles. Il s’attaque aussi aux ouvrières adultes et leur suce le sang. Les abeilles s’en trouvent alors affaiblies.

Que faire contre la disparition des abeilles ?

Chacun peut apporter sa petite contribution pour limiter leur extinction. Dans votre jardin, délimitez une zone pour les plantes à fleurs et les plantes sauvages et donc leur créer un espace de vie. Une spirale aromatique constitue une autre source de nourriture pour les insectes. Et si vous n’avez qu’un balcon ou des bacs, plantez-y des fleurs : les plates-bandes comme les bacs à fleurs aident les abeilles tout en attirant les regards.

Hôtel à insectes ®tectake
Hôtel à insectes ®tectake
Hôtel à insectes ®tectake
Hôtel à insectes ®tectake

Outre le champ de fleurs, vous pouvez installer un hôtel pour les abeilles sauvages. Celui-ci se compose en règle générale d’un cadre en bois avec des branches creuses, du bois poreux et de l’argile. L’hôtel offre donc beaucoup de place aux abeilles pour bâtir leur nid.

Pensez également à renoncer aux pesticides. Dans un jardin, on n’a pas forcément besoin de recourir à des produits chimiques nocifs afin de se protéger des insectes et des mauvaises herbes. On peut se débarrasser sans problème des souris et autres nuisibles en aménageant convenablement le jardin ou en utilisation des plantes adaptées.

L’importance des insectes, et en particulier des abeilles, est indéniable. Cela vaut donc le coup d’agir contre leur extinction et de leur créer un espace de vie dans votre jardin ou sur votre balcon. Un jardin fleuri ne fera pas seulement plaisir à ces insectes, il sera aussi bien plus beau à voir. Alors n’hésitez pas à laisser de la place au bourdonnement et au vrombissement de ces ouvrières infatigables et apportez votre pierre à l’édifice.

N’oubliez pas : les abeilles piquent très rarement et seulement pour se défendre. Laissez-les en paix et vous n’aurez rien à craindre.

Produits associés