Planter et semer son potager au bon moment

Vous envisagez de cultiver vos propres légumes dans votre potager et vous ne savez pas vraiment comment vous y prendre ? Nous vous donnons un aperçu des semis que vous pouvez sélectionner et de la période à laquelle vous pouvez le faire.

Dans votre jardin, vous avez déjà déterminé la zone réservée à votre potager afin de pouvoir enfin cultiver vos légumes. Cela semble facile au premier abord, mais doit être bien réfléchi. Profitez donc de l’hiver pour créer un plan de culture. Ainsi vous éviterez de manquer le moment optimal pour semer. Utilisez à bon escient cette période et renseignez- vous sur les tendances en matière de légumes. Vous devrez également faire votre choix entre les carrés potagers ou les serres.

Créer son jardin potager

Avant de pouvoir commencer à semer, aménagez vos plates-bandes et trouvez un endroit dans votre jardin où les légumes seront bien exposés au soleil. C’est un critère très important pour qu’ils puissent bien se développer. Ensuite, le sol devra être ameubli pour que l’aération puisse se faire au mieux. La couche supérieure ne doit être cependant labourée que jusqu’à la profondeur du pouce. En effet, ce qui reste servira de base nutritive aux plantes.

Lorsque l’on aménage son potager, il est important de prendre en compte la répartition des différentes sortes de semis. Prévoyez des chemins permettant d’avoir accès à tous les endroits du potager et de travailler sur toutes les plantes sans problème. Une distance de 1,20 mètre entre les chemins est la largeur optimale pour une plantation.

Les plates-bandes ont été réalisées, il est donc temps maintenant de planifier concrètement les cultures. Réfléchissez d’abord à ce que vous voulez cultiver et en quelle quantité. Divisez ensuite votre liste en cultures principales dont la période de croissance est longue, et en culture précoces et tardives. Cette répartition vous permettra de combiner deux types de légumes dans ce que l’on appelle une rotation des cultures.

Les pommes de terre, les carottes ou les concombres font partie des cultures principales. Les radis, les épinards, les poireaux et la mâche en revanche, appartiennent au deuxième groupe cultures précoces et tardives. Veillez donc à bien associer les légumes ayant des périodes de culture différentes, des besoins nutritifs divers avec ceux qui n’appartiennent pas à la même famille.

Carré potager avec pelle
Le carré potager comme aide au potager ® Adobe Stock

Salades

La salade est l’un des légumes les plus populaires, mais c’est aussi le plus simple du potager. En mars, vous pourrez déjà commencer à semer de la salade iceberg et de la laitue. Une petite astuce pour la récolte : ne coupez pas complètement la tête de la laitue, mais laissez-la dépasser d’environ 4 cm, pour qu’elle puisse repousser. Vient ensuite la chicorée que vous devrez semer en juin et juillet. La mâche quant à elle résiste bien au froid et peut être semée en août et septembre, pour être ensuite récoltée jusqu’en novembre.

Récolte de légumes colorés
Récolte de légumes colorés ® Adobe Stock

Légumes

Le choix de légumes que vous pouvez cultiver est énorme. A partir de février déjà, on peut semer des épinards et des radis, qui poussent très bien entre février et août. D’ailleurs, les radis sont LE légume de départ par excellence. Ils peuvent en effet être récoltés après 3-4 semaines et vous donneront donc très vite la sensation d’avoir réussi votre examen de jardinier en herbe. En mars, suivront les petits pois, carottes, raiforts et betteraves, autres légumes classiques du potager.

Les courgettes et les poivrons sont également très populaires, mais ne les plantez pas avant mai ; ils pourront être consommés qu’à partir de juillet. N’oubliez pas la tomate bien sûr. Si possible, faites une pré-culture dans la maison en février/mars et ensuite déplacez-la dans le jardin en avril et mai. Ainsi, vous pourrez subvenir à vos besoins tout au long de l’été.

Concombres, oignons et compagnie

Le concombre est un autre élément indispensable du potager. Vous pourrez commencer à le semer à partir du mois de mai et en profiter dès le mois de juillet. Les oignons ont un temps de maturation très long. Mis en terre en mars, ils ne sont prêts à être récoltés qu’en septembre. Enfin pour terminer, n’oublions pas le chou. Qu’il s’agisse de chou-rave, de chou-fleur ou de chou de Bruxelles, tous les types de choux peuvent être semés en juin.

Jardinier en pleine récolte de légumes
Le plaisir de récolter ses légumes ® Adobe Stock

Tous les légumes mentionnés ci-dessus vous permettront de profiter d’un potager varié et de bénéficier également en permanence d’ingrédients frais à portée de main pour votre repas. Afin de ne manquer aucun rendez-vous, il est particulièrement utile pour les nouveaux jardiniers d’inscrire les dates de semis dans le calendrier. Si vous voulez profiter de vos propres légumes pendant une période plus longue ou si vous voulez créer une pré-culture, la serre s’avère être la solution idéale. Elle vous permettra de gérer à la fois le climat et la météo.

Produits associés